Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour les personnes âgées qui souffrent d'arthrose.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3163
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Pour les personnes âgées qui souffrent d'arthrose.   Lun 21 Mar - 11:05

Ma mère, 86 ans, souffre d'arthrose du genou et depuis plusieurs mois, je cherche à persuader son médecin de chercher des solutions palliatives à sa douleur... mais il m'a dit, comme beaucoup de ses collègues, avec une mine fataliste : "Malheureusement, on ne fait pas du neuf avec du vieux".

Mais ce matin, ma mère a pris rendez-vous avec un rhumatologue, en même temps que je découvrais ce traitement qui n'est pas médicamenteux, mais simplement "mécanique". Ayant déjà perdu deux ans, à chercher ce remède, j'ai décidé de lui accordé la plus grande publicité ! :


LA VISCOSUPPLEMETATION.

Question 1 : Pourquoi mon arthrose me fait-elle mal ?

Si vous souffrez d’arthrose, l’élasticité et la viscosité du liquide synovial sont réduites ; celui-ci n’étant plus aussi élastique et visqueux qu’il le devrait, il n’absorbe plus aussi efficacement les chocs que vous infligez à votre articulation à chaque fois que vous prenez appui dessus. Vous ressentez alors une douleur. Le liquide synovial ne joue plus son rôle de « coussin » entre les os. L’articulation est douloureuse en particulier lors des mouvements.

Question 2 : A qui sert le liquide synovial ?

Les extrémités des os composant l’articulation du genou et de la hanche sont recouvertes de cartilage. Ce cartilage baigne dans un liquide à la fois élastique et visqueux, appelé liquide synovial.

Celui-ci a deux rôles essentiels :


Un rôle lubrifiant : les cartilages glissent les uns sur les autres grâce à la viscosité du liquide synovial.


Un rôle protecteur : les cartilages sont protégés et dans ce cas, c’est la composante élastique qui entre en jeu.

Question 3 : Pourquoi le liquide synovial arthrosique est-il déficient ?

Le bon fonctionnement du liquide synovial dépend essentiellement d’un de ses constituants, le hyaluronane (ou acide hyaluronique), dont les performances sont directement corrélées à son poids moléculaire. Dans un genou arthrosique, l’hyaluronane est dégradé, son poids moléculaire chute, le liquide synovial ne lubrifie plus et ne protège donc plus suffisamment l’articulation.

Question 4 : Quel type de traitement peut restaurer le liquide synovial arthrosique ?

Il existe un procédé qui consiste à injecter dans l’articulation une substance élastovisqueuse qui va augmenter l’élasticité et la viscosité du liquide synovial. Ce traitement s’appelle la viscosupplémentation.

Question 5 : Quels bénéfices attendre de la viscosupplémentation ?

La viscosupplémentation consiste à remplacer le liquide synovial déficient, en injectant dans l’articulation un gel possédant les mêmes qualités que le liquide synovial du sujet jeune et sain. La viscosupplémentation peut atténuer ou enrayer la douleur, réduire la raideur et contribuer à restaurer la mobilité de votre articulation afin de retrouver des mouvements moins douloureux.

Question 6 : La viscosupplémentation guérit-elle l’arthrose ?

Non. Elle est efficace sur les symptômes de l’arthrose, mais ne guérit pas à proprement parler l’arthrose. Cependant, les essais en laboratoire ont permis de constater, en particulier avec des gels de haut poids moléculaire, que ce type de traitement contribuait à ralentir le processus arthrosique et à relancer la fabrication du hyaluronane de bonne qualité par l’articulation elle-même.

Question 7 : Est-ce qu’il me sera plus facile de me déplacer ?

Nous avons pu montrer chez certains patients que leur mobilité s’améliorait dès la première injection. Cette mobilité accrue permettrait de limiter l’effet de certaines lésions infligées par l’arthrose.

Question 8 : En combien de temps ce traitement peut-il me soulager ?

Pour l’arthrose du genou, le traitement consiste en 3 injections à une semaine d’intervalle. Pour l’arthrose de la hanche, le schéma posologique initial est d’une seule injection. Si toutefois un soulagement adéquat n’est pas obtenu après cette injection, il est recommandé une seconde injection, 1 à 3 mois après la première. La viscosupplémentation agit moins vite qu’une infiltration de corticoïdes mais largement plus longtemps. Ainsi, si la douleur s’atténue peu de temps après la première injection, dans la plupart des cas, le bienfait maximum du traitement se fait sentir 8 à 12 semaines après le début du traitement.

Question 9 : Pendant combien de temps ce traitement peut-il me soulager ?

Pour le genou, les études cliniques récentes et la pratique quotidienne ont montré un bénéfice clinique qui durait en moyenne 52 semaines pour la majorité des patients. Pour la hanche, la durée de l’effet est généralement de 12 à 26 semaines.

Question 10 : Puis-je recommencer le traitement ?

Si votre médecin estime que ce traitement est adapté à votre cas, il vous est possible de le refaire chaque année.

Question 11 : La viscosupplémentation est-elle efficace quelle que soit la gravité de l’arthrose ?

Oui, mais elle est d’autant plus efficace que l’arthrose est classée aux premiers stades de la pathologie articulaire, avant qu’une atteinte grave du cartilage ne se soit installée. Néanmoins, l’expérience nous a également appris que les gens souffrant d’arthrose à un stade avancé ont pu obtenir de bons résultats avec la viscosupplémentation.

Question 12 : L’injection d’un viscosupplément peut-elle causer un inconfort temporaire dans le genou ?

Oui, chez un faible pourcentage de patients, on a observé, dans la journée suivant l’injection, un inconfort qui s’est manifesté par une douleur et un oedème localisés. Cet inconfort est passager et ne compromet pas nécessairement le succès du traitement. Si la réaction inflammatoire ne cède pas rapidement, consulter le médecin qui vous a pratiqué l’injection. Pour limiter le risque de réaction locale, il est recommandé, après chaque injection, de réduire vos activités durant 24 à 48 heures.

Question 13 : Quels sont les autres effets indésirables de la viscosupplémentation ?

Un viscosupplément ne renferme aucune substance médicamenteuse qui pourrait entrer dans votre circulation sanguine et affecter votre organisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour les personnes âgées qui souffrent d'arthrose.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière pour les personnes qui cherchent un emploi
» Prière pour les personnes en fin de vie
» Une pensée ou prière pour les personnes âgées
» Pour deux personnes
» pour les personnes qui souffrent et ne peuvent guérir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: Témoignage-
Sauter vers: