Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3177
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   Mar 18 Aoû - 4:51

Mardi de la 20e semaine du temps ordinaire

Livre des Juges 6,11-24a.
En ces jours-là, l’ange du Seigneur vint s’asseoir sous le térébinthe d’Ofra, qui appartenait à Joas, de la famille d’Abiézer. Gédéon, son fils, battait le blé dans le pressoir, pour le soustraire au pillage des Madianites.
L’ange du Seigneur lui apparut et lui dit : « Le Seigneur est avec toi, vaillant guerrier ! »
Gédéon lui répondit : « Pardon, mon Seigneur ! Si le Seigneur est avec nous, pourquoi tout ceci nous est-il arrivé ? Que sont devenus tous ces prodiges que nous ont racontés nos pères ? Ils nous disaient : “Est-ce que le Seigneur ne nous a pas fait monter d’Égypte ?” Mais aujourd’hui le Seigneur nous a abandonnés, en nous livrant au pouvoir de Madiane… »
Alors le Seigneur regarda Gédéon et lui dit : « Avec la force qui est en toi, va sauver Israël du pouvoir de Madiane. N’est-ce pas moi qui t’envoie ? »
Gédéon reprit : « Pardon, mon Seigneur ! Comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus faible dans la tribu de Manassé, et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père ! »
Le Seigneur lui répondit : « Je serai avec toi, et tu battras les Madianites comme s’ils n’étaient qu’un seul homme. »
Gédéon lui dit : « Si j’ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe que c’est bien toi qui me parles.
Ne t’éloigne pas d’ici avant que je revienne vers toi. Je vais chercher mon offrande et je la placerai devant toi. » Le Seigneur répondit : « Je resterai jusqu’à ton retour. »
Gédéon s’en alla, il prépara un chevreau, et avec une mesure de farine il fit des pains sans levain. Il mit la viande dans une corbeille, et le jus dans un pot, puis il apporta tout cela sous le térébinthe et le lui présenta.
L’ange de Dieu lui dit : « Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et répands le jus. » Gédéon obéit.
Alors l’ange du Seigneur étendit le bâton qu’il tenait à la main, et il toucha la viande et les pains sans levain. Le feu jaillit de la roche, consuma la viande et les pains sans levain, et l’ange du Seigneur disparut.
Alors Gédéon comprit que c’était l’ange du Seigneur, et il dit : « Malheur à moi, Seigneur mon Dieu ! Pourquoi donc ai-je vu l’ange du Seigneur face à face ? »
Le Seigneur lui répondit : « Que la paix soit avec toi ! Sois sans crainte ; tu ne mourras pas. »
À cet endroit, Gédéon bâtit un autel au Seigneur sous le vocable de Seigneur-de-la-paix.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 19,23-30.
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. »
Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? »
Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. »
Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? »
Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle.
Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers.


Textes de l’Évangile au quotidien

L'attitude qui préside à la juste, bonne et profitable relation à Dieu est décrite dans les deux lectures.  Bien évidemment, Gédéon ne comprend pas bien comment à lui seul - et même avec le secours de ses proches, il pourra venir a bout de la tâche  - dangereuse s'il en est, qui lui est confiée. C'est une attitude de véritable humilité: celle qui consiste à se mesurer soi-même, de pouvoir s'estimer capable ou incapable d’accomplir telle et telle tâches. Mais dans cette balance entre chose possible ou chose impossible, la foi intervient aussi.

Dans l’Évangile, Jésus enseigne que toutes sortes de déclarations de foi comme de témoignages sont possibles et  bien agréés par Dieu. Abandonner ce dont on est riche, nous a dit le prêtre, présuppose encore que l'on se considère soi-même avec un regard clair.  Et si l'on veut aller au fond des choses, ce qu'il convient de quitter sans se retourner, c'est ce que nous avons été jusqu'au moment de la rencontre avec le Seigneur.   Et il nous a cité le cas de Charles 1er, empereur d'Autriche, béatifié par le Pape Jean-Paul II, le 3 octobre 2004.

Les raisons de cette béatification tiennent à la fois aux tentatives que Charles fit pour trouver les voies de la paix en 1917, tant par la médiation de ses beaux-frères les princes Sixte et Xavier de Bourbon-Parme, que par son soutien apporté à la médiation du pape Benoît XV, et à ses vertus chrétiennes.  Il est fêté non pas le jour anniversaire de sa mort, comme il est usuel pour les fêtes des saints, mais le jour anniversaire de son mariage, choisi par le pape Jean-Paul II pour signifier que le mariage est l'une des voies principales de la sanctification.

De quels poids sommes-nous encombrés pour vivre pleinement notre foi ?   A nous de chercher, à  nous de nous percevoir tels que nous sommes, a conclu notre prêtre. C'est le plus grand des pas à franchir.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit christophe

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   Mar 18 Aoû - 10:46


Alors le Seigneur regarda Gédéon et lui dit : « Avec la force qui est en toi, va sauver Israël du pouvoir de Madiane. N’est-ce pas moi qui t’envoie ? »
Gédéon reprit : « Pardon, mon Seigneur ! Comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus faible dans la tribu de Manassé, et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père ! »
Le Seigneur lui répondit : « Je serai avec toi, et tu battras les Madianites comme s’ils n’étaient qu’un seul homme. »

Cette parole est vraiment forte ce matin!!! Je me sens très petit devant tout ce qui est devant moi! Les batailles humaines sont si épuisantes quand on essaie de les faire avec nos forces!!! Père merci d'être avec moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane

avatar

Messages : 3177
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Re: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   Mar 18 Aoû - 12:17

Petit christophe a écrit:

Alors le Seigneur regarda Gédéon et lui dit : « Avec la force qui est en toi, va sauver Israël du pouvoir de Madiane. N’est-ce pas moi qui t’envoie ? »
Gédéon reprit : « Pardon, mon Seigneur ! Comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus faible dans la tribu de Manassé, et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père ! »
Le Seigneur lui répondit : « Je serai avec toi, et tu battras les Madianites comme s’ils n’étaient qu’un seul homme. »

Cette parole est vraiment forte ce matin!!! Je me sens très petit devant tout ce qui est devant moi! Les batailles humaines sont si épuisantes quand on essaie de les faire avec nos forces!!! Père merci d'être avec moi !!!

Pour le combat, la force ne vient jamais de nous-même.  Je me souviendrai toujours de ce policier qui, voulant me faire reconnaître un lot suspect dans mes marchandises, s'en était pris à ma foi catholique en me disant :

-  N'est-il pas écrit dans votre bible : "Faute avouée à moitié pardonnée ?"  (En effet, il n'y avait aucune preuve contre     moi et il était obligé d'obtenir un aveu de ma part).  Mais en saisissant cette parole, mon cœur et mon esprit se sont emballés et j'ai rétorqué :

- "Cette histoire de faute avouée à moitié pardonnée, cela ne tient qu'aux réflexions humaines !  
  Ce que dit l’Évangile, c'est : "La Vérité vous rendra libre". Et donc, puisque je vous ai dit la vérité, je m'en vais librement.
  Et c'est vraiment ce qui s'est passé, je me suis levé et je suis parti sans qu'il s'interpose.

Ce fut un moment extraordinaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit christophe

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   Mar 18 Aoû - 12:41

Que de moment extraordinaire lorsqu'on se laisse conduire dans l'Esprit Saint !! Percutante a été cette réponse en Jesus. Elle a été prononcer pour répondre à une soif intérieur du policier! Celui ci a été touché profondément! Merci Père de faire de nous tes instrument!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4055
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   Mer 19 Aoû - 13:02

Le titre a écrit:
Nous reconnaître tels que nous sommes devant Dieu,
et même, mieux encore, perdre conscience de soi, de ce que nous pourrions être, pour prendre davantage connaissance de ce que Dieu est, nous perdre en Luí.  Quel bonheur!  Plus je perd conscience de mon être devant Luí, plus j'entre dans le Royaume de sa Présence.  Plus je demeure dans la richesse de mon être, moins je peut être comme aspirée en Luí.  Plus j'entre dans ma petitesse, ma pauvreté, ma blessure même, plus je peux entrer dans le Royaume de sa présence.


Dernière édition par Admin le Mer 19 Aoû - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Petit christophe

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   Mer 19 Aoû - 13:13

Ce qui est beau c'est que je suis en vacance cette semaine et qu'hier j'ai vu un changement important se faire malgré mes mains vides et mon actions seulement dans l'abandon !!!!pere apprend moi a m'abandonner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4055
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   Mer 19 Aoû - 15:42

Merci Seigneur de nous surprendre, au travers même de nos difficultés d'abandon, au travers de tout ce que nous n'arrivons pas à être, car Toi tu est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous reconnaêtre tels que nous sommes devant Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hollande : "Nous sommes devant une crise d'une gravité exceptionnelle"
» O Dieu Saint, nous louons Ton Nom ! (Hymne catholique)
» Nous pleurons ceux qui ne nous faisaient pas rire…
» Nous chantons Ta Gloire et nous Te bénissons
» « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: