Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dimanche 11 octobre au côté de la sagesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Dimanche 11 octobre au côté de la sagesse   Dim 11 Oct - 6:34

1ère lecture : « À côté de la sagesse, j’ai tenu pour rien la richesse » ( Sg 7, 7-11 )


Lecture du livre de la Sagesse

J’ai prié,
et le discernement m’a été donné.
J’ai supplié,
et l’esprit de la Sagesse est venu en moi.
Je l’ai préférée aux trônes et aux sceptres ;
à côté d’elle, j’ai tenu pour rien la richesse ;
je ne l’ai pas comparée à la pierre la plus précieuse ;
tout l’or du monde auprès d’elle n’est qu’un peu de sable,
et, en face d’elle, l’argent sera regardé comme de la boue.
Plus que la santé et la beauté, je l’ai aimée ;
je l’ai choisie de préférence à la lumière,
parce que sa clarté ne s’éteint pas.
Tous les biens me sont venus avec elle
et, par ses mains, une richesse incalculable.


– Parole du Seigneur.

Psaume : ( Ps 89 (90), 12-13, 14-15, 16-17 )


R/

Rassasie-nous de ton amour, Seigneur :
nous serons dans la joie.

Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la sagesse.
Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ?
Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.



Rassasie-nous de ton amour au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Rends-nous en joies tes jours de châtiment
et les années où nous connaissions le malheur.



Fais connaître ton œuvre à tes serviteurs
et ta splendeur à leurs fils.
Que vienne sur nous la douceur du Seigneur notre Dieu !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains ;
oui, consolide l’ouvrage de nos mains.

2ème lecture : « La parole de Dieu juge des intentions et des pensées du cœur » ( He 4, 12-13 )


Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères,
elle est vivante, la parole de Dieu,
énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ;
elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit,
des jointures et des moelles ;
elle juge des intentions et des pensées du cœur.
Pas une créature n’échappe à ses yeux,
tout est nu devant elle, soumis à son regard ;
nous aurons à lui rendre des comptes.


– Parole du Seigneur.

Evangile : « Vends ce que tu as et suis-moi » ( Mc 10, 17-30 )


Acclamation :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia.

(Mt 5, 3)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus se mettait en route
quand un homme accourut
et, tombant à ses genoux, lui demanda :
« Bon Maître, que dois-je faire
pour avoir la vie éternelle en héritage ? »
Jésus lui dit :
« Pourquoi dire que je suis bon ?
Personne n’est bon, sinon Dieu seul.
Tu connais les commandements :
Ne commets pas de meurtre,
ne commets pas d’adultère,
ne commets pas de vol,
ne porte pas de faux témoignage,
ne fais de tort à personne,
honore ton père et ta mère. »
L’homme répondit :
« Maître, tout cela, je l’ai observé
depuis ma jeunesse. »
Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima.
Il lui dit :
« Une seule chose te manque :
va, vends ce que tu as
et donne-le aux pauvres ;
alors tu auras un trésor au ciel.
Puis viens, suis-moi. »
Mais lui, à ces mots, devint sombre
et s’en alla tout triste,
car il avait de grands biens.

Alors Jésus regarda autour de lui
et dit à ses disciples :
« Comme il sera difficile
à ceux qui possèdent des richesses
d’entrer dans le royaume de Dieu ! »
Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles.
Jésus reprenant la parole leur dit:
« Mes enfants, comme il est difficile
d’entrer dans le royaume de Dieu !
Il est plus facile à un chameau
de passer par le trou d’une aiguille
qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »
De plus en plus déconcertés,
les disciples se demandaient entre eux :
« Mais alors, qui peut être sauvé ? »
Jésus les regarde et dit:
« Pour les hommes, c’est impossible,
mais pas pour Dieu ;
car tout est possible à Dieu. »


Pierre se mit à dire à Jésus :
« Voici que nous avons tout quitté
pour te suivre. »
Jésus déclara :
« Amen, je vous le dis :
nul n’aura quitté,
à cause de moi et de l’Évangile,
une maison, des frères, des sœurs,
une mère, un père, des enfants ou une terre
sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple :
maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres,
avec des persécutions,
et, dans le monde à venir,
la vie éternelle. »



– Acclamons la Parole de Dieu.


J'avais commencé à observer une chose inhabituelle dans la lecture de l'Évangile, c'est le fait que Jésus parle d'un manque, il manque quelque chose au jeune homme. Nous quand nous manquons de quelque chose, et plus encore si on a de grands biens, on cour au magasin l'acheter, mais ici on parle de tout vendre, comme si cette nouvelle chose était hors de prix. Là ça m'a fait penser à cette autre parabole de la comparaison du Royaume avec la perle fine, ou pour l'acquérir le chercheur de perles, dois tout vendre pour s'en porter acquéreur. Mais là même si ça nous donne une idée sur sa valeur, je m'éloigne de ce que j'avais vu en premier, une richesse un bien nouveau qu'on ne peut trouver en l'achetant, en courant au magasin, ou au dépanneur, mais que dans le don de soi jusqu'au dépouillement même. Une seule chose me manque et elle se trouve dans le pauvre, dans ce fait du partage, de la communion. Le bien partagé nous permet d'être dans un lien ternaire. La pauvreté de l'autre, est cette porte d'entrée de la communion. Les grands biens, partagés au lieu de nous faire repartir triste et seuls, nous font entrer dans la joie.


Et j'ajouterais aussi en me relisant, une seule chose te manque, me manque, et je la trouverai, pas seulement dans la pauvreté de l'autre par le partage, mais dans la découverte de la mienne, qui en appelle à la miséricorde, au lien salutaire avec Dieu, en Jésus qui nous sauve.  C'est la première lecture qui m'a éclairée cette piste, ou au côté de la Sagesse, tout sera compté pour rien.  Autrefois le salut ne semblait relié qu'à l'observance de la loi.  Au côté de la Personne Elle même de la Sagesse, en Jésus, toutes nos observance, tout autant que ce que nous avons, pourront nous paraître de la boue même, s'il nous fallait les préférer à Lui, à son amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 11 octobre au côté de la sagesse   Dim 11 Oct - 7:49

Ma premiere observation avait été celle-ci, mais comme je ne trouvais plus le groupe sur lequel je l'avais partagé, je n'avais pas pu le mettre.  Je le joint ici, pour ne rien changer à ce que j'ai trouvé encore en essayant de me le rappeler.

Une seule chose te manque, vas vends tout ce que tu as

C'est bien une inversion du Royaume.  On parles d'un manque de quelque chose, et au lieu de courir au dépanneur, ou au magasin, on invite au dépouillement, au don de soi, de tout ce qu'on a, et pourquoi pas de tout ce qu'on est.  Spécial n'es-ce pas ?  Une seule chose te manque, mais elle ne trouveras pas au magasin, mais dans la pauvreté de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Petit christophe

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 11 octobre au côté de la sagesse   Dim 11 Oct - 21:35

elle est vivante, la parole de Dieu,
énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ;
elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit,
des jointures et des moelles ;
elle juge des intentions et des pensées du cœur.
Pas une créature n’échappe à ses yeux,
tout est nu devant elle, soumis à son regard ;
nous aurons à lui rendre des comptes.


parole qui en dit beaucoup sur sa grandeur
elle est vivante ... oui et c'est ce qui frappe le plus dans nos vies car elle va nous rejoindre la dans nos profondeurs la ou nous nr l attendons pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Dimanche 11 octobre au côté de la sagesse   Lun 12 Oct - 4:10

Absolument!  La Parole aussi sait dire les chose de manière ajustée, pour toucher nos cœurs.  À l'adolescence, c'est l'une d'elle qui a touché mon cœur, pour me faire sortir de ma léthargie, pour me mettre en marche.  Aujourd'hui c'est souvent l'une d'elle qui porte pour moi une saveur de consolation.  C'est d'ailleurs un exercice que je recommande, pour qui est souffrant, à qui est seul, ou qui manque tant soit peu de tendresse, et d'attention, qu'il se prenne une bible qu'il n'a crainte de souligner, et qui y recherche des versets qui apaisent son cœur, les psaumes en sont particulièrement remplis. Cela va lui apporter un attachement d'amitié avec la Parole, ce qui n'est pas rien puisque Jésus est La Parole fait chair, et cela vas lui permettre de garder la Parole comme ce verset dans lequel, il nous demande de la garder, en signe d'amitié, et qu'ainsi celui qu'il le ferait le Seigneur disait que le Père et Lui viendrait se manifester à lui, et faire sa demeure chez Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimanche 11 octobre au côté de la sagesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimanche 11 octobre au côté de la sagesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» émission sagesse bouddhistes parlant des femmes dans le boud
» info : 16 et 17 octobre 2010 à Toulouse
» Rituel de Samain-31 octobre 2010
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» Proverbes et sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: