Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bouleversement de la vie du nouveau chrétien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3183
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Bouleversement de la vie du nouveau chrétien   Jeu 22 Oct - 4:27

Jeudi de la 29e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 6,19-23.
Vous aviez mis les membres de votre corps au service de l’impureté et du désordre, ce qui mène au désordre ; de la même manière, mettez-les à présent au service de la justice, ce qui mène à la sainteté.
Quand vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres par rapport aux exigences de la justice.
Qu’avez-vous récolté alors, à commettre des actes dont vous avez honte maintenant ? En effet, ces actes-là aboutissent à la mort.
Mais maintenant que vous avez été libérés du péché et que vous êtes devenus les esclaves de Dieu, vous récoltez ce qui mène à la sainteté, et cela aboutit à la vie éternelle.
Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,49-53.
Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »


Textes de l’évangile au quotidien

La foi chrétienne dérange, tant sur le plan individuel (puisque nous devons tous renoncer à nos mauvaises habitudes) que sur le plan de l'organisation sociale. Le christianisme va commencer par abolir l'esclavage, ce qui constitue une extraordinaire révolution dans le monde antique.

Mais dans le domaine des relations familiales, il y aura également de grands bouleversements. Les juifs devenus chrétiens se retrouveront exclus du système de la génération. De nos jours, ce n'est pas sans les douleurs de séparions définitives qu’Édith Stein est devenue devenue carmélite. Ce qu'a vécu le futur cardinal Jean-Marie Aaron Lustiger vaut la peine d'être lu. Quant à André Frossard, sa grand-mère était juive, sa mère luthérienne et son père communiste !

L'adhésion au message du Christ continue de nos jours à soulever des contrariétés au sein des familles, et dans les couples aussi. Car le chrétien ne saurait vivre sans rejeter, une fois pour toutes, les "manières" de ce monde. Moi qui écris ces lignes, j'ai connu une femme qui craignait d'être enceinte et qui m'a dit, cyniquement, connaissant mes convictions : "Je vais avorter" - et je lui ai rétorqué aussitôt : "Tu feras une meilleure affaire si je te le rachète à sa naissance !" - mais elle avait menti (sur sa prétendue foi, comme sur de nombreuses autres choses d'ailleurs)... Et cet ainsi que mon célibat est devenu définitif.

Si l'adhésion au Christ peut séparer, pourtant il réunit souvent les baptisés qui ne se connaissaient pas et que le Seigneur fait se rencontrer. Car s'il est l'occasion de chutes, Il est aussi celui qui nous relève et nous aide à grandir dans notre humilité.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Bouleversement de la vie du nouveau chrétien   Jeu 22 Oct - 6:02

Heureux est l'homme
qui n'entre pas au conseil des méchants,
qui ne suit pas le chemin des pécheurs,
ne siège pas avec ceux qui ricanent,
mais se plaît dans la loi du Seigneur
et murmure sa loi jour et nuit !


Un chemin de bonheur, renoncer à tout ce mal même celui qui voudrait surgir de nos plaies profondes, ou de tout ce qui pourrait nous être donné de vivre, ou de côtoyer. Demeurer dans son Amour qui fait loi, se la rappeler jour et nuit. C'est ça le vrai bonheur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
 
Bouleversement de la vie du nouveau chrétien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment peut-on être chrétien sans croire à Dieu le Christ ?
» Je suis devenu Chrétien... est-ce que j'ai bien fait?
» Le Führer chrétien ?
» Le Temps vu par un scientifique Chrétien :
» Papa n'est pas chrétien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: