Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Justification humaine et justification divine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3215
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Justification humaine et justification divine   Sam 13 Fév - 4:07

Le samedi après les Cendres

Livre d'Isaïe 58,9b-14.
Ainsi parle le Seigneur : Si tu fais disparaître de chez toi le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante,
si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera lumière de midi.
Le Seigneur sera toujours ton guide. En plein désert, il comblera tes désirs et te rendra vigueur. Tu seras comme un jardin bien irrigué, comme une source où les eaux ne manquent jamais.
Tu rebâtiras les ruines anciennes, tu restaureras les fondations séculaires. On t’appellera : « Celui qui répare les brèches », « Celui qui remet en service les chemins ».
Si tu t’abstiens de voyager le jour du sabbat, de traiter tes affaires pendant mon jour saint, si tu nommes « délices » le sabbat et déclares « glorieux » le jour saint du Seigneur, si tu le glorifies, en évitant démarches, affaires et pourparlers, alors tu trouveras tes délices dans le Seigneur ; je te ferai chevaucher sur les hauteurs du pays, je te donnerai pour vivre l’héritage de Jacob ton père. Oui, la bouche du Seigneur a parlé.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 5,27-32.
En ce temps-là, Jésus sortit et remarqua un publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts) du nom de Lévi assis au bureau des impôts. Il lui dit : « Suis-moi. »
Abandonnant tout, l’homme se leva ; et il le suivait.
Lévi donna pour Jésus une grande réception dans sa maison ; il y avait là une foule nombreuse de publicains et d’autres gens attablés avec eux.
Les pharisiens et les scribes de leur parti récriminaient en disant à ses disciples : « Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les pécheurs ? »
Jésus leur répondit : « Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin du médecin, mais les malades.
Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs, pour qu’ils se convertissent. »



Textes de l'Evangile au quotidien

Isaïe ne contredit pas la validité des cérémonies dans le temple, ni le repos du jour du Sabbat, mais c'est en évitant "démarches, affaires et pourparlers". Est-il possible pour nous-mêmes d'aller à l'église le dimanche en se laissant distraire par une affaire ou l'autre, un conflit avec un proche, ou le souvenir d'un film regardé la veille ? Tout du contraire, ce jour de repos est destiné à replacer toutes choses à leur juste place. Certes, l'on peut y entrer avec des soucis, mais il faut en ressortir avec l'esprit et le cœur plus légers qu'on y est entré !

Une anecdote personnelle servira d'illustration: à la suite du décès de mon père, je me suis rendu le dimanche à la messe en priant de trouver une occupation susceptible de me consoler du chagrin et de repartir vers "autre chose". J'avais découvert des extraits du "Journal" de Julien Green et, comme le prêtre commençait son homélie, j'ai murmuré en moi-même : comment savoir si la lecture du Journal serait bonne pour moi ? Or, à l'instant même, le prêtre a cité une remarque de Julien Green extraite d'un de ses livres. J'ai tout de suite saisi en moi que je venais d'avoir ma réponse. Oui, le Seigneur venait de me confirmer que mon intuition venait de Lui.
De la même façon, si les juifs étaient entrés dans le temple le jour du Sabbat pour y déposer le fardeau de leurs soucis et prier d'en être délivrés - ils en seraient sortis soulagés.

Hélas pour eux, comme le montre l’Évangile d'aujourd'hui, les pharisiens et les scribes ont tout simplement "instrumentalisé" la religion. Ils font immanquablement penser à ces tueurs de la mafia qui viennent confesser leurs crimes à des prêtres qui n'osent pas leur refuser une absolution. Si cette remarque est exagérée, il faut me convaincre que la condamnation à mort de Jésus était justifiée du fait de ses guérisons, de ses miracles, en ce compris la résurrection de Lazare !

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Justification humaine et justification divine   Dim 14 Fév - 3:35

si tu nommes « délices » le sabbat
et déclares « glorieux » le jour saint du Seigneur,
si tu le glorifies, en évitant
démarches, affaires et pourparlers,
alors tu trouveras tes délices dans le Seigneur ;
je te ferai chevaucher sur les hauteurs du pays,
je te donnerai pour vivre l’héritage de Jacob ton père.
Oui, la bouche du Seigneur a parlé


Très beau to comentaire, pour j'en ai bien peu à dire, sinon que ces versets goûtent bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
 
Justification humaine et justification divine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Justification et synergie de l'homme
» Benoît XVI rappelle la Déclaration commune sur la Doctrine de la Justification...
» L''ultime justification de la communio in sacris !
» Les religions "utilisées" comme justification d'actes politico/économiques
» Nature divine et nature humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: