Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Apprenons à résister à l'adversaire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3138
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Apprenons à résister à l'adversaire !   Mar 22 Mar - 4:59

Le mardi saint

Livre d'Isaïe 49,1-6.
Et moi, je disais : « Je me suis fatigué pour rien, c’est pour le néant, c’est en pure perte que j’ai usé mes forces. » Et pourtant, mon droit subsistait auprès du Seigneur, ma récompense, auprès de mon Dieu.
Maintenant le Seigneur parle, lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob, que je lui rassemble Israël. Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force.
Et il dit : « C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, ramener les rescapés d’Israël : je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 13,21-33.36-38.
En ce temps-là, au cours du repas que Jésus prenait avec ses disciples, il fut bouleversé en son esprit, et il rendit ce témoignage : « Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. »
Les disciples se regardaient les uns les autres avec embarras, ne sachant pas de qui Jésus parlait.
Il y avait à table, appuyé contre Jésus, l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait.
Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler.
Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus et lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? »
Jésus lui répond : « C’est celui à qui je donnerai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote.
Et, quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. »
Mais aucun des convives ne comprit pourquoi il lui avait dit cela.
Comme Judas tenait la bourse commune, certains pensèrent que Jésus voulait lui dire d’acheter ce qu’il fallait pour la fête, ou de donner quelque chose aux pauvres.
Judas prit donc la bouchée, et sortit aussitôt. Or il faisait nuit.
Quand il fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui.
Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt.
Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi. »
Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant ; tu me suivras plus tard. »
Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent ? Je donnerai ma vie pour toi ! »
Jésus réplique : « Tu donneras ta vie pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié trois fois.
»

Cy Aelf, Paris

Satan, l'Adversaire, présent à la dernière cène, pense l'avoir emporté sur Jésus et la petite troupe de ses disciples - mais sa haine est d'abord dirigée contre Dieu, Dieu qui est Amour - et qui seul peut nous sauver.
J'ai beaucoup apprécié l'homélie de notre prêtre, qui nous a mis en garde : ce n'est pas seulement Judas que le diable va faire tomber, mais aussi Pierre, qui le reniera trois fois - ainsi que Jean qui s'enfuira tout nu du Jardin des Oliviers - après avoir, tout comme ses frères, cherché refuge dans le sommeil.

Judas n'est donc pas seul à trahir - en réalité, chacun de nous trahit Jésus lorsqu'il préfère le sommeil à la veille, qu'il refuse une pièce de monnaie à un sans abri ou qui traverse la rue pour n'avoir, tout simplement pas, à voir le visage du pauvre Lazare...

Satan, aujourd'hui encore, cherche à troubler les esprits, à miner notre foi, à déraciner notre espérance, à nous faire renier notre baptême par l'abus des plaisirs et des boissons qui font tout oublier.  Cependant,
venant d'apprendre par un client de passage les attentats en train de se produire dans la capitale de mon pays, je n'ai pas voulu - pour lire les nouvelles, reporter cette méditation - qui ne cessera jamais de me conférer la Joie. Méritons-nous le beau nom de fidèles ?

.





Judas va livrer Jésus,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Apprenons à résister à l'adversaire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3°] L'Adversaire, d'E. Carrère
» Sister Act I => n°01/5
» 3 astuces pour résister au virus de l'hiver.
» Apprenons à écouter...
» Parma Sister river foods

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: