Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vivre de l'Esprit-Saint ou être salé de feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3143
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Vivre de l'Esprit-Saint ou être salé de feu   Mar 7 Juin - 4:46

Le mardi de la 10e semaine du temps ordinaire

Premier livre des Rois 17,7-16.
En ces jours-là, sur l'ordre du prophète Élie, au bout d’un certain temps, il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays, et le torrent où buvait le prophète finit par être à sec. Alors la parole du Seigneur lui fut adressée : « Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon ; tu y habiteras ; il y a là une veuve que j’ai chargée de te nourrir. » Le prophète Élie partit pour Sarepta, et il parvint à l’entrée de la ville. Une veuve ramassait du bois ; il l’appela et lui dit : « Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d’eau pour que je boive ? » Elle alla en puiser. Il lui dit encore : « Apporte-moi aussi un morceau de pain. »  Elle répondit : « Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu : je n’ai pas de pain. J’ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine, et un peu d’huile dans un vase. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons. »  Élie lui dit alors : « N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi ; ensuite tu en feras pour toi et ton fils. Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra, jusqu’au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre. »
La femme alla faire ce qu’Élie lui avait demandé, et pendant longtemps, le prophète, elle-même et son fils eurent à manger. Et la jarre de farine ne s’épuisa pas, et le vase d’huile ne se vida pas, ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,13-16.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »


Cy Aelf, Paris

Les moyens ne paraissent -il pas pauvres, voire carrément ridicules par rapport aux besoins humains ?

Ainsi, dans la première lecture: un peu d'eau, un morceau de pain, une poignée de farine, quelques gouttes d'huile, un vase et des galettes.  Et dans l’Évangile : un sel qui peut perdre de sa saveur et de la lumière sur un  simple lampadaire.

Que manque-t-il donc dans ces descriptions ? L'intervention de l'Esprit saint et la vie sous la vigueur de l'Esprit, qui permet de tout tirer de rien, comme aux jours de la création.  Car la nourriture dont se nourrissent le prophète, la veuve et son fils préfigurent déjà l'Eucharistie.

Les disciples de Jésus, ses futurs apôtres, ne seraient jamais parvenus jusqu'à Rome sans le secours de l'Esprit-Saint, lequel suppose une foi de confiance absolue. De chaque instant, et de chaque instant de chaque journée !

C'est la question essentielle qui nous a été posée par notre prêtre: que faisons-nous de notre Eucharistie ?  Brillera-t-elle de miséricorde envers le sans-abri qui ne demande qu'une pièce cuivrée ?  Ou bien, à l'inverse : notre communion à l'autel servira-t-elle plus tard à nous accuser d'autant plus devant notre Seigneur ?

Prenons donc garde de ne pas rendre stérile une grâce qui doit nous renvoie directement au prochain, qui qu'il soit.  Bref, il n'est pas de bons leviers sans bons points d'appui...

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4048
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: La salière vide et l'astre éteint    Mar 7 Juin - 7:46

Je répondrai ici par la salière vide, et l'astre éteint. À la lecture des textes et du partage, m'est remonté cette image, et aussi un verset: "ayez du sel en vous même". Ce passage m'a refait penser à la nature même de Dieu, par laquelle nous serons nous meme reconnus comme ses disciples, et cette nature est l'Amour. Dieu est Amour! Et on vous reconnaîtras pour mes disciple à l'Amour que vous aurez les uns pour les autres. Donc si ce sel se dénature, il perd cette nature, je dirais cette essence divine en lui, et c'est sur cela que nous devons veiller, à garder bien vivante notre charité, et je dirais que les sacrement sont là pour nous aider à réaliser cet exploit encore aujourd'hui, nourrir nos âmes de l'Amour, et le faire restaurer quand nous y manquons, au sacrement du pardon. Et comment être Lumière par nous même, nous qui sommes si petits? La lune qui pourtant, n'est pas lumière, se fait pourtant messagère de la lumière. Nous aussi tant et aussi longtemps que nous nous tiendrons dans sa présence, nous en serons les témoins.

_________________
Qu'il est bon de rendre grâce au Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut, d'annoncer dès le matin ton amour,(Du Ps 91)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
 
Vivre de l'Esprit-Saint ou être salé de feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre une Effusion de l'Esprit-Saint à la Pentecôte
» Viens Esprit Saint
» QUI EST L'ESPRIT SAINT ???
» Renaître par l'eau et l'Esprit Saint
» Réveiller l'Esprit Saint que nous avons reçu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: