Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fête de la Transfiguration du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3183
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Fête de la Transfiguration du Seigneur   Sam 6 Aoû - 4:43

Livre de Daniel 7,9-10.13-14.
La nuit, au cours d’une vision, moi, Daniel, je regardais : des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent. Un fleuve de feu coulait, qui jaillissait devant lui. Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le tribunal prit place et l’on ouvrit des livres.
Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme; il parvint jusqu’au vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,28b-36.
En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem.Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent.Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.


Cy Aelf, Paris

Le signe, signe par excellence, que les juifs exigeaient de Jésus, le voici. Mais il est réservé exclusivement à Pierre, Jacques et Jean.

Je me suis représenté la scène dans la courte mesure de mon imagination ! Trois élus choisis dans le monde comme témoins; ensuite Moïse et Élie, qui apparaissent sur un plan spirituel - car c'est seulement en passant par ce niveau spirituel que les disciples ont pu connaître qu'ils étaient Moïse et Élie; ensuite Jésus transfiguré; et dans la nuée, Dieu le Père qui glorifie le Fils dans un épanchement familier: "Celui est mon Fils bien-aimé, écoutez-le".
Il s'est produit comme une élévation de l'humain jusqu'au divin et une réponse du divin à l'humain. Mais tout passe par le Christ - car même le Père témoigne en faveur du Fils.

Si cette scène de la Transfiguration s'était déroulée dans le temple de Jérusalem, aussitôt tout le peuple, y compris les scribes et les pharisiens, eurent reconnu le Christ en Jésus. Mais le dessein du Seigneur est de passer par le témoignage d'hommes simples. C'est quelque chose d'important à dire, car cela signifie aussi qu'il n'y a qu'une seule manière d'aimer en vérité et que nous devons nous en remettre à Dieu pour tout.

0n peut cependant se poser ces questions: pourquoi les témoins de la transfiguration sont-ils Pierre, Jacques et Jean ? Et, dans le même ordre d'idées, pourquoi les élus pour cette manifestation de la gloire divine sont-ils Moïse et  Élie.

Cependant, de la sorte, chacun de nous peut se présenter à la Transfiguration et bénéficier du triple rayon de la foi, de l'espérance et de la charité....

En y réfléchissant pourquoi Abraham, l'homme dont la foi a tout rendu possible, lui, le père de tous les vivants, n'y avait-il pas sa place ?  Ou encore : pourquoi, sur la montagne sainte : Pierre, Jacques et Jean ?  Je comprends bien pour Pierre et Jean: Pierre comme la pierre sur laquelle sera fondée l’Église; Jean, parce qu'il devint l'homme des visions de l'Apocalypse et le protecteur de la Vierge Marie - mais pour ce qui est de Jacques ?  Cependant, Jacques et Jean avait été dénommés par Jésus lui-même "Boanergués», ce qui veut dire les « fils du tonnerre ».

Mais toutes ces spéculations demeurent vaines à partir du moment où chacune et chacun d'entre nous sont appelés à devenir disciples aussi bien que prophète ou évangélisateur, missionnaire ou simple témoin du Seigneur au cœur de sa propre vie.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fête de la Transfiguration du Seigneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homélie sur la Transfiguration du Seigneur(Saint Jean de Damas )
» Fête de la Transfiguration du Seigneur
» La Transfiguration de Notre-Seigneur et commentaire du jour "A l'écart, sur une haute montagne"
» Que nous révèle la transfiguration du Seigneur ?
» Fête de la Transfiguration du Seigneur!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: