Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Biens terrestres et biens immuables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3143
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Biens terrestres et biens immuables   Ven 4 Nov - 5:25

Le vendredi de la 31e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 3,17-21.4,1.
Frères, ensemble imitez-moi, et regardez bien ceux qui se conduisent selon l’exemple que nous vous donnons. Car je vous l’ai souvent dit, et maintenant je le redis en pleurant : beaucoup de gens se conduisent en ennemis de la croix du Christ. Ils vont à leur perte. Leur dieu, c’est leur ventre, et ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte ; ils ne pensent qu’aux choses de la terre.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 16,1-8.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens. Il le convoqua et lui dit : “Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux plus être mon gérant.”
Le gérant se dit en lui-même : “Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gestion ? Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, des gens m’accueillent chez eux.”
Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : “Combien dois-tu à mon maître ?”
Il répondit : “Cent barils d’huile.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.” Puis il demanda à un autre : “Et toi, combien dois-tu ?” Il répondit : “Cent sacs de blé.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu, écris quatre-vingts.” Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté ; en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière. »




Cy Aelf, Paris

Saint Paul manifeste sa peine de constater que nombre de convertis finissent céder de nouveau à l'attrait des biens terrestres, même après avoir reconnu qu'il n'y a dans leur possession que la certitude de les perdre de toute manière, car évidemment, nous finirons comme nous sommes venus au monde : dans le dépouillement complet.  Cette préoccupation, qui nous atteint tous, ceux qui ont de faibles revenus tout comme ceux dont la fortune n'est jamais garantie que dans l'accroissement perpétuel...

Mais convertissons-nous pendant qu'il est temps encore !  Car il est évident que nous vivons, nous aussi, une époque d'inquiétude sur nos revenus. Tandis qu'au même moment, nous couvons peut-être une maladie qui nous empêchera, d'une façon ou d'une autre, de profiter de "l'argent trompeur".

Quelle devrait être l'attitude d'un gérant honnête ?  Celui de la parabole a remis des dettes à ceux qui avaient été tentés de posséder le plus possible et de profiter de tout au moindre prix...  

Mais l'époque de grande misère que nous connaissons, devrait nous inciter à faire preuve de plus de compassion envers celles et ceux ne possèdent déjà plus rien. Beaucoup d'entre eux sont refusés dans les abris de nuit du fait d'avoir consommé du très mauvais alcool...

(Évidemment, on ne tient guère compte du fait que l'alcool est riche en calories - mais aussi : pourquoi donc les brasseurs tirent-il plus de gains des bières en cannettes, plutôt que de celles servies en bouteilles de verre coloré... et qui portent la mention : "Bières d'abbaye - à consommer avec modération" ?)

A méditer encore ! Nous sommes tous concernés directement.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Biens terrestres et biens immuables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de l'oral du droit administratif des biens?
» Galop d'essai civil des biens
» annales et cours droit civil des biens
» séparation de biens
» Droit public et privé des biens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: