Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nul ne peut servir deux maîtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 60
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Nul ne peut servir deux maîtres    Sam 5 Nov - 5:01

Le samedi de la 31e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,10-19.
Frères, j’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur à voir maintenant refleurir vos bonnes dispositions pour moi : elles étaient bien vivantes, mais vous n’aviez pas occasion de les montrer. Ce ne sont pas les privations qui me font parler ainsi, car j’ai appris à me contenter de ce que j’ai. Je sais vivre de peu, je sais aussi être dans l’abondance. J’ai été formé à tout et pour tout : à être rassasié et à souffrir la faim, à être dans l’abondance et dans les privations. Je peux tout en celui qui me donne la force.
Cependant, vous avez bien fait de vous montrer solidaires quand j’étais dans la gêne. Vous, les Philippiens, vous le savez : dans les premiers temps de l’annonce de l’Évangile, au moment où je quittais la Macédoine, je n’ai eu ma part dans les recettes et dépenses d’aucune Église, excepté la vôtre. À Thessalonique déjà, vous m’avez envoyé, et même deux fois, ce dont j’avais besoin. Je ne recherche pas les dons ; ce que je recherche, c’est le bénéfice qui s’ajoutera à votre compte.
J’ai d’ailleurs tout reçu, je suis dans l’abondance; je suis comblé depuis qu’Épaphrodite m’a remis votre envoi : c’est comme une offrande d’agréable odeur, un sacrifice digne d’être accepté et de plaire à Dieu.
Et mon Dieu comblera tous vos besoins selon sa richesse, magnifiquement, dans le Christ Jésus.



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 16,9-15.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.
Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est malhonnête dans la moindre chose est malhonnête aussi dans une grande. Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête, qui vous confiera le bien véritable ?
Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance, ce qui vous revient, qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » Quand ils entendaient tout cela, les pharisiens, eux qui aimaient l’argent, tournaient Jésus en dérision. Il leur dit alors : « Vous, vous êtes de ceux qui se font passer pour justes aux yeux des gens, mais Dieu connaît vos cœurs ; en effet, ce qui est prestigieux pour les gens est une chose abominable aux yeux de Dieu. »


Cy Aelf, Paris

Les textes de ce jour nous posent la question de savoir quelle est est notre rapport à l'argent. Pour la plupart, l'argent est un souci permanent, d'autant qu'il ne reste que peu de choses des assistances sociales de l’État envers les moins nantis. Mais l'argent, c'est aussi le sujet dont même les proches d'une même famille ne parlent pas. Ce silence, de quoi est-il révélateur ? La réponse de notre prêtre est que cette "pudeur" rend manifestes autant les désirs que les besoins insatisfaits. Même les riches ne se considèrent pas comme tels : car être riche suppose de chercher à gagner plus encore.

De toutes ces préoccupations, le Seigneur voudrait nous délivrer. Car la confiance concernant l'avenir ne peut reposer que sur la foi de confiance. Et quant au bon usage de l'argent, c'est l'aumône, le geste gratuit né d'un sentiment de compassion ou c justice. Du reste, la règle est toute simple - et terrible pour chacune de nos consciences : " Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent". La conclusion m'a enchanté : tout comme Dieu nous procure notre pain quotidien, nous avons à servir, nous aussi, le pauvre par lequel le Seigneur ne manque jamais de se présenter à nous.

.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nul ne peut servir deux maîtres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation biblique =Nul ne peut servir deux maîtres
» NUL NE PEUT SERVIR DEUX MAÎTRES
» On ne peut servir Dieu et l'argent
» Charlie Hebdo : deux prêtres surveillent la mosquée pendant la prière du vendredi
» Qui est mon maître ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: