Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vendredi 2 décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Vendredi 2 décembre    Ven 2 Déc - 1:53

Les humbles se réjouiront de plus en plus
dans le Seigneur,
les malheureux exulteront
en Dieu, le Saint d’Israël.
Car ce sera la fin des tyrans,
l’extermination des moqueurs,
et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
(Tiré du Isaïe 29)

Vraiment trop beau! Et s'il nous étais donné de voir cela, juste tout près de nous, dans ce qui nous est donné de vivre au quotidien. Le Seigneur â bien dès façons de mettre au pas ce et meme ceux qui nous oppressent dans nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Stéphane

avatar

Messages : 3183
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Guérison de deux aveugles   Ven 2 Déc - 3:25

Le vendredi de la 1ère semaine de l'Avent

Livre d'Isaïe 29,17-24.
Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ? Encore un peu, très peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une forêt. Les sourds, en ce jour-là, entendront les paroles du livre. Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël. Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs, et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire, ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage, qui faussent les débats du tribunal et sans raison font débouter l’innocent. C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham, parle ainsi à la maison de Jacob : « Désormais Jacob n’aura plus de honte, son visage ne pâlira plus;car, quand il verra chez lui ses enfants, l’œuvre de mes mains, il sanctifiera mon nom, il sanctifiera le Dieu Saint de Jacob, il tremblera devant le Dieu d’Israël.Les esprits égarés découvriront l’intelligence, et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 9,27-31.
En ce temps-là, Jésus était en route; deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! »  Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi !»  Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! »
Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.



Les aveugles verront et, dès le moment de leur guérison, ils ne pourront s'empêcher de témoigner. Jésus sait très bien qu'ils se mettront aussitôt à manifester leur joie à tous leurs proches. Dès lors, pourquoi avoir donné cet ordre : "Que personne ne le sache !"
C'est certainement du fait qu'après leur témoignage, une foule de gens voudront avoir recours à ses soins, sans pour autant adhérer au message du salut - du moins comme il conviendrait.  

La prophétie d'Isaïe, objet de la première lecture, est donc accomplie dans la venue de Jésus : "Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.

Aujourd'hui, comme au temps de la venue de Jésus dans la chair, la grâce de Dieu et sa miséricorde s'étendent sur toutes celles et tous ceux qui placent en Lui leur espérance. On pourra dire, sans doute, que ce  monde, au contraire, est dans un état pire du temps de la première venue de Jésus. Cependant, il est parfaitement clair que si nous savions nous réjouir, comme ces deux aveugles,  d'avoir recouvré la vue, le monde serait dans la joie.

La joie dont je vis personnellement est née de grâce reçue par par ma conversion, et qui n'a jamais cessé de me pousser au témoignage.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Vendredi 2 décembre    Sam 3 Déc - 5:49

Quand il fut entré dans la maison,
les aveugles s’approchèrent de lui,
et Jésus leur dit :
« Croyez-vous que je peux faire cela ? »
Ils lui répondirent :
« Oui, Seigneur. »
Alors il leur toucha les yeux, en disant :
« Que tout se passe pour vous selon votre foi ! »
Leurs yeux s’ouvrirent,


Ce passage m'a donné une grande joie ce vendredi matin, suite
à l'homélie de notre prêtre ayant mis l'accent sur le fait qu'il nous soit
fait selon notre foi, dans notre recours au Seigneur, et moi suivant
son exposé sur la foi, mon attention s'est porté aussi  sur le début
du passage que je cite ici, et le fait ou quand Jésus entre dans la maison,
les aveugle s'approchent de Lui, et je voyais tellement ce texte en lien avec
la communion, où nous, qui ne voyons pas avec nos yeux de chair,
on peut très bien nous attribuer ce titre, de non voyant, mais que lorsque
Lui rentre dans la maison de notre Coeur, et que nous prenons aussi nous même, le temps de nous rapprocher de lui, dans la foi, avec notre foi, et toute l'attention, qu'il nous est possible de Lui donner, et de rentrer en contact avec Lui, quitte à lui demander quelque chose, et bien tien pourquoi pas, cette chose que ces aveugles ont demandé, celle de recouvrer la vue.  Soyons en bien conscients, sur le plan spirituel, d'abord, bien peu de gens ont la chance de le voir, et ceux qu'ils l'ont ont une bien grande mission qui s'y rattache.  Mais à part cela, il existe aussi pour nous bien des façon de le voir, un peu comme le vent qu'on ne voit pas mais qu'on vois son action, voyons nous aussi de cette manière?  Pas toujours, et même, on pourrais bien dire pas souvent, et même parfois, pas du tout, et dans les autres, le voyons nous?  Reconnaissons le humblement notre vision spirituelle nous fait souvent cruellement défaut, et bon s'il nous est possible de le recevoir en nous, dans notre demeure interieure, daignons nous aussi, nous rapprocher de Lui, en reconnaissant humblement nos manques, et notre grand besoin de ses bon soin, la seule limite à son action étant notre foi, pourquoi ne pas commencer par lui demander de lui prodiguer ses soin, ou pourquoi pas de nous la donner, puisqu'elle nous vient de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Vendredi 2 décembre    Sam 3 Déc - 6:04

J'ai vu bien des fautes à mon orthographe de ce que j'écris, mais je voudrais dire ici, que cela fait fort longtemps, que je suis aveugle pour écrire, que aucune Parole, ne s'éclaire à moi pour que je puisse en parler, et que je dois bien le dire, que je suis une heureuse aveugle qui viens de retrouver la vue de la Parole, et que le traité de foi de notre prêtre ni est être pas pour rien, puisqu'il a su attirer mon attention sur la venue du Seigneur dans ma maison, et que la seule limite à son action en moi était ma foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vendredi 2 décembre    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vendredi 2 décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Observation vendredi 21 décembre 2012 - spécial FIN DU MONDE
» Vendredi 5décembre St Mt 9,27-31 « Croyez-vous que je peux faire cela ? »
» Vendredi 10 Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» VENDREDI 31 DÉCEMBRE
» Vendredi 3 Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: