Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le possédé délivré dans la synagogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3160
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Le possédé délivré dans la synagogue   Mar 10 Jan - 5:21

Le mardi de la 1re semaine du temps ordinaire

Lettre aux Hébreux 2,5-12.
Ce n’est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir, dont nous parlons. Un psaume l’atteste en disant : ‘Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci? Tu l’as abaissé un peu au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur; tu as mis sous ses pieds toutes choses.’ Quand Dieu lui a tout soumis, il n’a rien exclu de cette soumission. Maintenant, nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis; mais Jésus, qui a été abaissé un peu au-dessous des anges, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de sa Passion et de sa mort. Si donc il a fait l’expérience de la mort, c’est, par grâce de Dieu, au profit de tous. Celui pour qui et par qui tout existe voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire ; c’est pourquoi il convenait qu’il mène à sa perfection, par des souffrances, celui qui est à l’origine de leur salut. Car celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés, doivent tous avoir même origine; pour cette raison, Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères, quand il dit : ‘Je proclamerai ton nom devant mes frères, je te chanterai en pleine assemblée.’


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1,21-28.
[i]Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier:« Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu.» Jésus l’interpella vivement: :« Tais-toi ! Sors de cet homme.» L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent.» Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.[/i]


Nous n'avons pas à nous adresser à des anges dans nos prières, mais directement au Dieu trinitaire.  D'une telle manière peut être compris l'enseignement de ce jour. Si le Seigneur s'est fait homme, c'est afin que nous nous en remettions à Lui avec une grande simplicité, en toute occasion, sans grands effets de voix ou de mouvements du corps.

En Jésus, Dieu s'est fait homme afin que nous lui adressions nos demandes comme nos louanges, en toute simplicité, sans plus devoir passer par des sacrifices d'animaux, ni même de longues périodes de jeûne ou de mortification, mais en toute simplicité.  

Mais comment se peut-il qu'un homme possédé du démon se soit rendu à la synagogue sans s'y sentir mal à l'aise ?  Sans doute parce qu'il se savait en proie à de multiples tentations et désirait être délivré.
Du coup, dans ce lieu du culte divin, le démon qui est en lui ne peut faire autrement que de se dévoiler  -  et aussitôt, il se fait expulser par Jésus.

Dans la synagogue, la présence de cet homme tourmenté ne peut certes pas lui être reprochée, car il y est venu comme l'homme malade qui se rend chez le médecin, c'est à dire dans le but de guérir, d'être délivré de son mal.  Et saint Jean dans son épître confirme qu'il en est bien ainsi, lorsqu'il écrit : "Celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés, doivent tous avoir même origine".


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le possédé délivré dans la synagogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guérison dans une synagogue
» Comment se comporter dans un temple religieux catholique...
» Les églises, synagogues, mosquées
» Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 3 Septembre
» À Antioche de Pisidie, Paul s'adresse aux Juifs dans la synagogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: