Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Isaac et Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3215
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Isaac et Jésus   Sam 21 Jan - 12:42

Le samedi de la 2e semaine du temps ordinaire

Lettre aux Hébreux 9,2-3.11-14.
S’il est vrai qu’une simple aspersion avec le sang de boucs et de taureaux, et de la cendre de génisse, sanctifie ceux qui sont souillés, leur rendant la pureté de la chair,le sang du Christ fait bien davantage, car le Christ, poussé par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu comme une victime sans défaut ; son sang purifiera donc notre conscience des actes qui mènent à la mort, pour que nous puissions rendre un culte au Dieu vivant.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,20-21.
En ce temps-là, Jésus revint à la maison, où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger. Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »


L'offrande totale que le Seigneur fit de lui-même est clairement manifestée dans cette courte scène rapportée par saint Marc. Jésus n'a pu prendre ni repas, ni repos, tant il était cerné de toute part.

Il est clair que la foule se serait jetée sur lui, convaincus que le seul fait de le toucher les soulagerait de toutes sortes de maladies, d'infirmités, de détresses morales quelconques.

Or, la lettre aux Hébreux ne dit pas autre chose: il faudra bien que Jésus offre lui-même à Dieu comme une victime sans défaut afin que toutes et tous, dans toutes les générations puisse avoir recours au corps et au sang du Christ.

Dès le troisième chapitre de l’Évangile de saint Marc, tout se met donc en place afin que Jésus, tôt ou tard, soit reconnu comme étant bien "l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.  Notre prêtre nous a rappelé le sacrifice demandé par Dieu à Abraham. Ayant pu mettre à l'épreuve - avec succès, la foi d'Abraham, il était clair, déjà, que Dieu enverrait son propre fils pour le salut du monde, pour toutes les générations.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4057
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Isaac et Jésus   Dim 22 Jan - 8:55

" Sa famille virent se saisir de Lui, car ils disaient: Il a perdu la tête. "


La sagesse humaine s'inquiète que nous perdions la tête, mais peut être bien peu que nous perdions cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
 
Isaac et Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ISAAC LE SYRIEN saint (VIIe s.)
» "S’il te plaît, prends ton fils unique que tu aimes tant, Isaac."
» Saints René Goupil (+ 1642) et Isaac Jogues (+ 1646) Saints du Jour
» Isaac Newton
» Isaac Newton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: