Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A bon entendeur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3212
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: A bon entendeur...   Jeu 23 Fév - 8:07

Le jeudi de la 7e semaine du temps ordinaire

Livre de l'Ecclésiastique 5,1-8.
Ne t’appuie pas sur tes richesses, ne dis pas:«Elles me suffisent. »  Ne te laisse pas entraîner par ton instinct et ta force à suivre les désirs de ton cœur.
Ne dis pas : « Qui m’en imposera ? », car le Seigneur ne manquerait pas de te châtier. Ne dis pas : « J’ai péché, et rien ne m’est arrivé », car le Seigneur sait attendre longtemps. Ne sois pas assuré du pardon au point d’entasser péché sur péché. Ne dis pas : « Sa miséricorde est grande, il pardonnera bien tous mes péchés », car, en lui, il y a pitié mais aussi colère; son indignation s’abattra sur les pécheurs. Ne tarde pas à te retourner vers le Seigneur, ne remets pas ta décision de jour en jour ; car brusquement éclatera la colère du Seigneur, et à l’heure du châtiment, tu seras anéanti. Ne t’appuie pas sur des richesses injustement acquises : elles ne te serviront de rien au jour de l’adversité.



Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 9,41-50.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : «Celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.
«Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer. Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas.  […]Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds. […]Si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas. Chacun sera salé au feu. C’est une bonne chose que le sel; mais s’il cesse d’être du sel, avec quoi allez-vous lui rendre sa saveur? Ayez du sel en vous-mêmes, et vivez en paix entre vous. »


Cy Aelf, Paris

Les choix de la Liturgie sont aujourd'hui d'une telle clarté qu'il n'est guère besoin de les commenter.  J'ai toutefois pris noté que l'Ecclésiastique fut un des derniers prophètes de l'Ancien Testament et que les auditeurs de Jésus ont certainement pu d'eux-mêmes établir ce lien.

Pour le reste, n'est-ce pas une occasion pour nous d'examiner notre propre conscience ?

Il est tout à fait clair que nous devons renoncer à tout ce que le monde (ou Mammon) nous propose comme mode de réussite. On peut très bien réussir dans l'existence, avoir son nom au Panthéon, être cité comme bienfaiteur de l'humanité - et souffrir au purgatoire  ou en enfer.  L'un n'empêche pas l'autre : être sorti vivant des camps de concentration et avoir, ensuite,  fait voter une loi permettant d'avorter à sa guise... (ce cas précis m'a toujours hanté, je ne sais trop pourquoi, mais le contraste est très fort. )

Tout ce que le monde nous propose comme légitime recherche du bonheur, cela ne peut tenir bon que si cette forme de bonheur inclut l'enseignement  déjà donné dans les Béatitudes. Si l'on construit son  bonheur sur le malheur d'autrui, mieux vaut être malheureux tout au long de sa vie. Et comment renier sa propre conscience lorsqu'elle nous fait sentir que nous faisons le mal ?

Mieux vaut donc peiner ici-bas en recherchant ce qui plaît au Seigneur, plutôt que courir au précipice - souvenons-nous de ce troupeau de cochons que Jésus fit se noyer ...

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A bon entendeur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paix du cœur
» Mettre une droite avant de tendre la joue gauche ?
» Centre Hospitalier de Lunéville (54 Meurthe-et-Moselle): les entendeurs de voix enfin entendus
» Entendeurs de voix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: