Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rupture de l'ancienne alliance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3103
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 60
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Rupture de l'ancienne alliance   Mer 29 Mar - 4:32

Le mercredi de la 4e semaine de Carême

Livre d'Isaïe 49,8-15.
Ainsi parle le Seigneur : Au temps favorable, je t’ai exaucé, au jour du salut, je t’ai secouru. Je t’ai façonné, établi, pour que tu sois l’alliance du peuple, pour relever le pays, restituer les héritages dévastés.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 5,17-30.
En ce temps-là, après avoir guéri le paralysé un jour de sabbat, Jésus déclara aux Juifs: «Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre.» C’est pourquoi, de plus en plus, les Juifs cherchaient à le tuer, car non seulement il ne respectait pas le sabbat, mais encore il disait que Dieu était son propre Père, et il se faisait ainsi l’égal de Dieu. Jésus reprit donc la parole. Il leur déclarait  « Amen, amen, je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait. Il lui montrera des œuvres plus grandes encore, si bien que vous serez dans l’étonnement. Comme le Père, en effet, relève les morts et les fait vivre, ainsi le Fils, lui aussi, fait vivre qui il veut. Car le Père ne juge personne : il a donné au Fils tout pouvoir pour juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui ne rend pas honneur au Fils ne rend pas non plus honneur au Père, qui l’a envoyé. Amen, amen, je vous le dis : qui écoute ma parole et croit en Celui qui m’a envoyé, obtient la vie éternelle et il échappe au jugement, car déjà il passe de la mort à la vie. Amen, amen, je vous le dis: l’heure vient – et c’est maintenant – où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’auront entendue vivront. Comme le Père, en effet, a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d’avoir, lui aussi, la vie en lui-même; et il lui a donné pouvoir d’exercer le jugement, parce qu’il est le Fils de l’homme. Ne soyez pas étonnés; l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix; alors, ceux qui ont fait le bien sortiront pour ressusciter et vivre, ceux qui ont fait le mal, pour ressusciter et être jugés. Moi, je ne peux rien faire de moi-même ; je rends mon jugement d’après ce que j’entends, et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas à faire ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. »

Cy Aelf, Paris

La première lecture de ce jour est tout à fait claire et dévoile le dessein de Dieu en Jésus-Christ. Le Seigneur a été établi qu'il soit "l’alliance du peuple, afin de relever le pays et restituer les héritages dévastés."

Ces héritages dévastés sont tout entiers constitués par les règles artificiellement ajoutées par les maîtres du temple afin que la miséricorde divine ne puisse s'étendre au-delà des frontières d'Israël.  
Pour bien saisir ce qui se joue ici, il suffit de se souvenir que le tout premier commandement: "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toutes tes forces" est indissociable du second: "Tu aimeras ton prochain comme toi-même pour l'amour de Dieu".

Pour les pharisiens, pour Caïphe également, pour les prêtres du temple de Jérusalem, il est tout à fait hors de question de remettre en cause "l'ordre établi". Par contre, tous avaient en vue la domination d'Israël sur tous les peuples du monde - après tout, n'étaient-ils pas parvenus - en vertu de l'Alliance - à venir à bout des Égyptiens ?  De fait, la fête juive de Pâques demeure le rappel  perpétuel de la délivrance du peuple juif par l'engloutissement sous les eaux de la cavalerie de Pharaon lancée à la poursuite...  

Aujourd'hui, la lecture de l’Évangile rend manifeste la rupture du lien privilégié entre Dieu et le peuple élu - ou pour dire mieux: l'ouverture au monde entier, dans toutes les générations, de l'oeuvre de la miséricorde divine. Les fidèles partagent cette joie à Pâques, mais ils doivent eux aussi passer par une purification de leurs estimations et jugements propres.  Les catholiques ne sont certainement pas les seuls à pouvoir entrer dans le Royaume. La règle est toujours la même :  "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toutes tes forces et ton prochain comme toi-même".

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rupture de l'ancienne alliance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rupture ou pas
» Qui peut expliquer et développer l'extra courant de rupture?
» Rupture d'un CDD, dépot de bilan
» la rupture du contrat
» rupture/phobie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: