Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soumettre ses projets à la faveur de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3103
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 60
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Soumettre ses projets à la faveur de Dieu   Jeu 8 Juin - 4:59

Le jeudi de la 9e semaine du temps ordinaire

Livre de Tobie 6,10-11.7,1.9-17.8,4-9a.
Tobie sortit du lit et dit à d : « Lève-toi, ma sœur. Prions, et demandons à notre Seigneur de nous combler de sa miséricorde et de son salut. » Elle se leva, et ils se mirent à prier et à demander que leur soit accordé le salut. Tobie commença ainsi : « Béni sois-tu, Dieu de nos pères ; béni soit ton nom dans toutes les générations, à jamais. Que les cieux te bénissent et toute ta création, dans tous les siècles.
C’est toi qui as fait Adam ; tu lui as fait une aide et un appui : Ève, sa femme. Et de tous deux est né le genre humain. C’est toi qui as dit : “Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui soit semblable.” Ce n’est donc pas pour une union illégitime que je prends ma sœur que voici, mais dans la vérité de la Loi. Daigne me faire miséricorde, ainsi qu’à elle, et nous mener ensemble à un âge avancé. » Puis ils dirent d’une seule voix : « Amen ! Amen ! » Et ils se couchèrent pour la nui
.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 12,28b-34.
En ce temps-là, un scribe s’avança pour demander à Jésus : « Quel est le premier de tous les commandements  ? » Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : ‘Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.’ Et voici le second : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as dit vrai : Dieu est l’Unique et il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. » Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.



A l'étrange récit des malheurs de Sarra dans la recherche d'un époux, correspond aussi les malheurs endurés par la nation juive du fait qu'elle s'imaginait pouvoir tout obtenir de Dieu du fait de l'Alliance conclue en Abraham.  Cette tentation a perduré très longtemps et a valu au peuple de voir son temple détruit une première fois et d'être réduit en esclavage à Babylone.  Cette tentation existe toujours chez de nombreux chrétiens qui s'imagine qu'à une pratique impeccable de la religion en Eglise correspond aussi une vie agréable, à l'abri du besoin, des maladies et de tout malheur.

De même, si Sarra n'a jusqu'alors  jamais pu se trouver un époux qui survive à la nuit de noce, c'est du fait qu'aucun des prétendants choisis par ses parents n'avait la faveur de Dieu. Et la question qui se pose à nous dans les lectures de ce jour est du même ordre.

Que quelque chose ne "tourne plus rond" dans notre existence, il ne convient pas de nous "braquer" à réussir un projet personnel, lequel en cas de "réussite", eût finalement conduit à de nombreux problèmes imprévus - au point quel'on doive finalement renoncer. Mais celles et ceux  qui prient en toute sincérité s'épargneront de nombreux problèmes dans lesquels se précipitent qui estiment connaître avec certitude ce qui leur convient  le mieux.  

La vérité, c'est que nous ne nous connaissons pas nous-mêmes.  Le "Connais-toi toi-même" des Grecs prend toute une vie - tandis que celles et ceux qui s'en remettent à Dieu marcheront sur un chemin bien droit.  La réponse à la question posée à Jésus par le scribe rétablit lui aussi le bon ordre des choses : en tout premier lieu, il faut aimer Dieu - et aimer son prochain pour l'amour de Dieu. Car nul ne peut aimer et vivre hors de l'amour de Dieu.

 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soumettre ses projets à la faveur de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière pour demander une faveur
» JESUS ETAIT SOUMIS A DIEU
» De la conformité à la volonté de Dieu
» Prière pour une faveur
» Nous vous supplions aussi de ne pas accepter la faveur imméritée de Dieu pour en manquer le but. — 2 Cor. 6:1.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: