Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Revêtir le Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3201
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Revêtir le Christ   Mer 21 Juin - 3:43

Le mercredi de la 11e semaine du temps ordinaire

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 9,6-11. 
Frères, rappelez-vous le proverbe : À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, afin que vous ayez, en toute chose et toujours, tout ce qu’il vous faut, et même que vous ayez en abondance de quoi faire toute sorte de bien. L’Écriture dit en effet de l’homme juste : ‘Il distribue, il donne aux pauvres ; sa justice demeure à jamais.’ Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera la croissance à ce que vous accomplirez dans la justice. Il vous rendra riches en générosité de toute sorte, ce qui suscitera notre action de grâce envers Dieu


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,1-6.16-18. 
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. 
Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites: ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare: ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.
»

 © AELF, Paris


La relation à Dieu, qui passe par la relation à notre prochain, doit être fondée sur la même gratuité et la même générosité évoquée dans les lectures d'hier. Notre rapport au divin n'est certes pas comme une relation commerciale. Au contraire d'un "donnant-donnant" - tout se vit, au contraire, dans une absolue gratuité. Bienheureux les hommes et les femmes qui vivent leur quotidien dans la confiance et l'assurance de la proximité du divin. Espérer un prodige n'a aucun sens, a dit notre prêtre, puisque ce miracle se reproduit d'instant en instant - et qui d'entre nous à pu mesurer la durée d'un instant ?

Notre prêtre a évoqué la figure du père Teilhard de Chardin, qui fut aumônier et  brancardier durant la guerre 14-18. Il fut, de bout en bout un "trompe-la-mort," lorsqu'il s'agissait de s'exposer pour aller, sous la mitraille, évacuer un soldat blessé ou empêtré dans des barbelés. Il y allait sans la moindre hésitation, manifestant ainsi que Dieu reste maître quelles que soient les circonstances. Cette foi de complet abandon à la volonté et à la grâce divine, voici ce qui devrait présider dans nos cœurs dans les multiples occasions qui surviennent dans l'existence. "Vivre, c'est aimer Dieu qui donne la vie !".

C'est dans la même confiance et la même gratuité qu'il nous faut pratiquer notre foi, jour après jour, à l'Eucharistie comme en toute autre occasion de l'existence. Pourquoi donc montrer aux autres que l'on peut jeûner, en faisant du jeûne une sorte de compétition ?   Il faut plutôt jeûner de nos mauvaises habitudes - et là, oui, il y aura une saine compétition !  De nombreux religieux, avec raison, tiennent un petit carnet, jour après jour, dans lequel ils notent leurs "victoires" et leurs "défaites" - voici qui est très utile y voir plus clairement dans sa vie de foi.   "Etre religieux, ce n'est pas porter un habit, mais c'est "revêtir le Christ"...

.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Revêtir le Christ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous tous, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ. (Ga 3:27)
» L'appel à revêtir le Christ
» "Vous avez revêtu le Christ"
» Revêtir le Christ, le seul enjeu en toute situation
» "Vous avez revêtu le Christ"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: