Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une leçon de Misércorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3201
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Une leçon de Misércorde   Mer 12 Juil - 4:55

Livre de la Genèse 41,55-57.42,5-7a.17-24a. 
En ces jours-là, tout le pays d’Égypte souffrit de la faim, et le peuple, à grands cris, réclama du pain à Pharaon. Mais Pharaon dit à tous les Égyptiens : « Allez trouver Joseph, et faites ce qu’il vous dira. »La famine s’étendait à tout le pays. Alors Joseph ouvrit toutes les réserves et vendit du blé aux Égyptiens, tandis que la famine s’aggravait encore dans le pays.De partout on vint en Égypte pour acheter du blé à Joseph, car la famine s’aggravait partout. Les fils d’Israël, c’est-à-dire de Jacob, parmi beaucoup d’autres gens, vinrent donc pour acheter du blé, car la famine sévissait au pays de Canaan. C’était Joseph qui organisait la vente du blé pour tout le peuple du pays, car il avait pleins pouvoirs dans le pays. En arrivant, les frères de Joseph se prosternèrent devant lui, face contre terre. Dès qu’il les vit, il les reconnut, mais il se comporta comme un étranger à leur égard et il leur parla avec dureté. Il les retint au poste de garde pendant trois jours. Le troisième jour, il leur dit : « Faites ce que je vais vous dire, et vous resterez en vie, car je crains Dieu. Si vous êtes de bonne foi, que l’un d’entre vous reste prisonnier au poste de garde. Vous autres, partez en emportant ce qu’il faut de blé pour éviter la famine à votre clan. Puis vous m’amènerez votre plus jeune frère: ainsi vos paroles seront vérifiées, et vous ne serez pas mis à mort. » Ils acceptèrent, et ils se disaient l’un à l’autre  «Hélas ! nous sommes coupables envers Joseph notre frère : nous avons vu dans quelle détresse il se trouvait quand il nous suppliait, et nous ne l’avons pas écouté. C’est pourquoi nous sommes maintenant dans une telle détresse. » Roubène, alors, prit la parole : « Je vous l’avais bien dit : “Ne commettez pas ce crime contre notre jeune frère !” Mais vous ne m’avez pas écouté, et maintenant il faut répondre de son sang. » Comme il y avait un interprète, ils ne se rendaient pas compte que Joseph les comprenait. Alors Joseph se retira pour pleurer.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 10,1-7. 
En ce temps-là, Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité. Voici les noms des douze Apôtres: le premier, Simon, nommé Pierre  André son frère; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère; Philippe et Barthélemy; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée; Simon le Zélote et Judas l’Iscariote, celui-là même qui le livra. Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « Ne prenez pas le chemin ui mène vers les nations païennes et n’entrez dans aucune ville des Samaritains. « Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. »


Cy Aelf, Paris

L'attitude de Joseph envers ses frères qui, par pure jalousie (car il avait la faveur de leur père) l'avaient vendu comme esclave, est celle d'un homme mûr qui ne conçoit pas la vengeance comme une juste rétribution des mauvaises actions. Mais pour avoir connu l'esclavage en Egypte, bien avant d'être remarqué par ses nouveaux maîtres, Joseph pouvait choisir entre la vengeance pure et simple ou une forme de "rééducation". Devenu sage,et reconnu comme tel, il ne voulut pas avoir recours à la justice, mais il les soumet à la une forme de rééducation par la miséricorde. C'est en usant de la même prudence, que Jésus forme ses disciples à l'annonce de la bonne nouvelle, c'est-à-dire: à devenir apôtres. 

S'il est inutile  de chercher un autre lien entre les textes de la liturgie, c'est bien du fait qu'aucun homme ne peut réussir dans ses entreprises sans passer par un apprentissage qui prend du temps, puisqu'il s'agit de rencontrer toutes sortes de situations nouvelles, différentes ou complètement inattendues.  Notre prêtre nous a rappelé le proverbe : "C'est en forgeant qu'on devient forgeron". Cependant, apprendre à témoigner de l'amour de Dieu prend toute une vie car une telle entreprise ne s'achève pas sur la terre, mais dans le Royaume.  Cet enseignement est bien sûr destiné à chacune et chacun d'entre nous, puisque nous avons tous à  témoigner de la miséricorde dont nous avons fait l'objet en de multiples circonstances différentes.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une leçon de Misércorde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Le Temps de la Miséricorde laisse place à celui de la Justice Divine", nous dit Jésus !
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» L'heure de la Miséricorde Divine
» Bienheureux Frédéric Ozanam, Saint Pierre Claver et commentaire du jour "Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux"
» Invocations à la Miséricorde Divine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: