Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le pouvoir en Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3163
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Le pouvoir en Eglise   Mer 16 Aoû - 4:07

Le mercredi de la 19e semaine du temps ordinaire

Livre du Deutéronome 34,1-12. 
Le Seigneur lui dit: «Ce pays que tu vois, j’ai juré à Abraham, à Isaac et à Jacob de le donner à leur descendance. Je te le fais voir, mais tu n’y entreras pas.» Moïse, le serviteur du Seigneur, mourut là, au pays de Moab, selon la parole du Seigneur. On l’enterra dans la vallée qui est en face de Beth-Péor, au pays de Moab. Mais aujourd’hui encore, personne ne sait où se trouve son tombeau. Moïse avait cent vingt ans quand il mourut ; sa vue n’avait pas baissé, sa vitalité n’avait pas diminué. Les fils d’Israël pleurèrent Moïse dans les steppes de Moab, pendant trente jours. C’est alors que s’achevèrent les jours du deuil de Moïse. Josué, fils de Noun, était rempli de l’esprit de sagesse, parce que Moïse lui avait imposé les mains. Les fils d’Israël lui obéirent, ils firent ce que le Seigneur avait prescrit à Moïse. Il ne s’est plus levé en Israël un prophète comme Moïse, lui que le Seigneur rencontrait face à face. Que de signes et de prodiges le Seigneur l’avait envoyé accomplir en Égypte, devant Pharaon, tous ses serviteurs et tout son pays ! Avec quelle main puissante, quel pouvoir redoutable, Moïse avait agi aux yeux de tout Israël !


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 18,15-20. 
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples: «Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’assemblée de l’Église; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. Et pareillement, amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »



Tout au long de leur errance dans le désert, les Juifs sortis d'Egypte pouvaient s'en remettre à à Moïse  pour connaître la volonté de Dieu et la mettre en oeuvre. Les juifs échappés d’Égypte, avec la mentalité des esclaves, ne pouvaient concevoir une autre forme de gouvernement que celle, infaillible d'un homme miraculeux  - qui parlait à Dieu pratiquement face à face dans la nuée. Ensuite, ils eurent des prophètes, puis des rois. Pour guider le peuple, il y eut, après Moïse des prophètes, puis des rois. Mais Dieu voulut se rapprocher encore de son peuple, se manifesta aux hommes en la personne de Jésus-Christ. 

Il ne faut guère s'étonner que l'endroit de la tombe de Moïse demeure toujours cachée, car le peuple en eût fait le siège unique et absolue pour décider du présent comme de l'avenir. Une forme de pouvoir "théocratique", c'est-à-dire absolu, dont nous connaissons bien, jusqu'au vingtième siècles, les terribles dérives : Mao en Chine, Staline en Russie, Hitler en Allemagne.- pour ne citer que ceux-là... qui se souvient de Pol Pot au Cambodge ?

Mais Dieu est Amour et ne veut qu'aucun ne se perde.  Ceux qui se perdent se perdent par eux-mêmes. De fait, dans l’Évangile, Jésus modère le pouvoir de ceux qui doivent juger des cas de dérives de pouvoir au sein même de l'Eglise. Il n'est pas question, de trancher "à vif" , ni de retrancher d'autorité une telle ou un tel qui peuvent toujours  se convertir en écoutant leurs frères en Eglise. 

Quant aux ennemis de l'Eglise, ils  s'imaginent  encore et toujours qu'il suffirait d'abattre un Pape pour anéantir l'Eglise , mais c'est le contraire qui se produit...

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le pouvoir en Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ratzinger a de fait le pouvoir dans l'Eglise, dixit Jean-Paul Bontemps ...
» le Faux Prophète s'emparera du pouvoir au sein de l'Eglise catholique !
» Hors l'Eglise, pas de salut ?
» Cultes et rituels vaudous : origine, histoire position de l'Eglise.
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: