Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Martyre de saint Jean le Baptiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3212
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Martyre de saint Jean le Baptiste   Mar 29 Aoû - 4:16

Livre de Jérémie 1,17-19.
Le Seigneur dit à Jérémie : « Lève-toi, tu prononceras contre eux tout ce que je t'ordonnerai. Ne tremble pas devant eux, sinon, c'est moi qui te ferai trembler devant eux. Moi, je fais de toi aujourd'hui une ville fortifiée, une colonne de fer, un rempart de bronze, pour faire face à tout le pays, aux rois de Juda et à ses chefs, à ses prêtres et à tout le peuple. Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te délivrer. Parole du Seigneur. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6,17-29.
Hérode, prince de Galilée, avait fait arrêter Jean et l'avait mis en prison. En effet, il avait épousé Hérodiade, la femme de son frère Philippe, et Jean lui disait : « Tu n'as pas le droit de prendre la femme de ton frère. » Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mettre à mort. Mais elle n'y arrivait pas parce que Hérode avait peur de Jean : il savait que c'était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l'avait entendu, il était très embarrassé, et pourtant, il aimait l'entendre. Cependant, une occasion favorable se présenta lorsque Hérode, pour son anniversaire, donna un banquet à ses dignitaires, aux chefs de l'armée et aux notables de la Galilée. La fille d'Hérodiade fit son entrée et dansa. Elle plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille : « Demande-moi tout ce que tu veux, je te le donnerai.» Et il lui fit ce serment : «Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c'est la moitié de mon royaume. » Elle sortit alors pour dire à sa mère : « Qu'est-ce que je vais demander ? » Hérodiade répondit: « La tête de Jean le Baptiste.» Aussitôt la jeune fille s'empressa de retourner auprès du roi, et lui fit cette demande: «Je veux que de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean Baptiste. » Le roi fut vivement contrarié; mais à cause du serment fait devant les convives, il ne voulut pas lui opposer un refus. Aussitôt il envoya un garde avec l'ordre d'apporter la tête de Jean. Le garde s'en alla, et le décapita dans la prison. Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère. Lorsque les disciples de Jean apprirent cela, ils vinrent prendre son corps et le déposèrent dans un tombeau.

Cy Aelf, Paris

Après avoir supporté tant bien que mal toute une nuit d'indigestion, j'ai d'abord songé à me dispenser de la messe du matin. Mais comme le temps passait, sur une intuition d'un seul instant, je me suis tout de même lancé dans le brouillard épais. Ma marche m'a conduit juste à temps pour assister à cette messe. En entrant dans la chapelle, j'ai rendu grâce car j'avais accepté de souffrir un peu dans le Christ.

A propos de la mort de Jean le Baptiste, notre prêtre a parlé du "droit des puissants" qui ont toujours précédé et précèdent encore les droits de l'homme. Et ce n'est pas moi qui le contredirait. Mais le récit dévoile aussi la faiblesse du roi Hérode qui, devant ses hôtes, ne peut se dédire sans que le bruit commence à se répandre qu'il est faible à cause de ses passions.

Et si l'on y songe bien, c'est à cause de sa foi, sa foi jusqu'au bout, que le monde se souvient encore de lui. C'est à cause de la force de la vérité jaillissant dans le coeur de l'homme, que toute crainte s'efface. C'est ce qui justifie d'ailleurs la première lecture d'aujourd'hui. Dieu était avec Jean, comme Dieu fut autrefois avec Jérémie, et rien ni personne n'ont réussi à les faire taire, car lorsqu'un homme est messager (ou messagère: je n'oublie pas Jeanne d'Arc) du Dieu vivant, rien ni personne, ni la crainte de la mort, ne peuvent l'empêcher de parler clair.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Martyre de saint Jean le Baptiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Martyre de saint Jean le Baptiste !
» jeudi 29 aout: Martyre de Saint Jean-Baptiste (mémoire)
» Saint Jean-Baptiste de la Salle et commentaire du jour " le reniement de Pierre"
» 29 août : Martyre de Saint Jean-Baptiste
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: