Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la soumission à la libre participation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3163
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: De la soumission à la libre participation    Jeu 7 Sep - 4:13

Le jeudi de la 22e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 1,9-14. 
Frères, depuis le jour où nous en avons entendu parler, nous ne cessons pas de prier pour vous. Nous demandons à Dieu de vous combler de la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle. Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de lui plaire en toutes choses.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 5,1-11. 
En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules.Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche.»Simon lui répondit: «Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets.» L'’ayant fait, ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant: «Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur.» En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon: «Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu rendras.» Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

© AELF, Paris


La première réaction de Pierre lors de sa rencontre avec le Christ, c'est évidemment la peur. Pierre, en bon juif, ne peut connaître Dieu que dans la crainte. Et de cette frayeur sacrée, il ne peut guère résulter de bonnes choses. Toute l'ancienne Alliance est présente dans cette parole: "«Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur !». Par ces mots, Pierre résume en lui toute l'histoire des relations du peuple juif avec Dieu:  craintes et tremblements , mais également une servilité qui est  tout autant contraire à la volonté de Dieu. 

Tous les convertis témoignent d'une même voix pour dire que les larmes du repentir sincère se transforment en larmes de joie.  En quelque sorte, c'est ainsi que nous passons tous de l'ancienne à la nouvelle alliance. Les actes de repentances sont bienvenus, mais ils doivent contribuer à servir Dieu en adoptant sa patience et sa miséricorde, ainsi qu'en laissant librement l'Esprit saint agir en nous. A chaque Eucharistie, nous sommes renouvelés afin d'aimer de l'amour même de Dieu.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De la soumission à la libre participation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» 5/2,libre ou la fac?
» Jonas poésie : FEMME LIBRE
» nouvelle à chute du XIXe (ou plus récente mais libre de droits)
» en chute libre !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: