Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ingratitude, imprudence et légèreté...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3182
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Ingratitude, imprudence et légèreté...   Sam 30 Sep - 10:52

Le samedi de la 25e semaine du temps ordinaire

Livre de Zacharie 2,5-9.14-15a. 
Moi, Zacharie, je levai les yeux et voici ce que j’ai vu: un homme qui tenait à la main une chaîne d’arpenteur. Je lui demandai: «Où vas-tu ?» Il dit: «Je vais mesurer Jérusalem, pour voir quelle est sa largeur et quelle est sa longueur.» L’ange qui me parlait était en train de sortir, lorsqu’un autre ange sortit le rejoindre et lui dit: «Cours, et dis à ce jeune homme: Jérusalem doit rester une ville ouverte, à cause de la quantité d’hommes et de bétail qui la peupleront. Quant à moi, je serai pour elle une muraille de feu qui l’entoure, et je serai sa gloire au milieu d’elle. Chante et réjouis-toi, fille de Sion; voici que je viens, j’habiterai au milieu de toi – oracle du Seigneur. Ce jour-là, des nations nombreuses s’attacheront au Seigneur; elles seront pour moi un peuple, et j’habiterai au milieu de toi. Alors tu sauras que le Seigneur de l’univers m’a envoyé vers toi. »


Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 9,43b-45. 
En ce temps-là, comme tout le monde était dans l’admiration devant tout ce qu’il faisait, Jésus dit à ses disciples: «Ouvrez bien vos oreilles à ce que je vous dis maintenant: le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes.» Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole, elle leur était voilée, si bien qu’ils n’en percevaient pas le sens, et ils avaient peur de l’interroger sur cette parole. 



La première lecture est remplie d'optimisme quant à l'avenir de Jérusalem, mais cette réjouissance doit être tempérée du fait que le temple n'a toujours pas été reconstruit. Où sont passés les présents de toutes sortes de Cyrus destinés à la reconstruction du temple de Jérusalem ?  Cette absence de gratitude porte déjà comme un germe de futurs dommages et de nouvelles persécutions...

L’Évangile du jour confirme cette sorte d'aveuglement volontaire des hommes lorsqu'ils reportent à plus tard ce qui devrait se faire dans l'instant ou sans tarder.  Cette attitude que l'on pourrait appeler "mémoire sélective" touche tout aussi bien les disciples de Jésus, qui n'ont aucune envie d’apprendre ce qu'il adviendra de Jésus lorsque les autorités du temple du temple de Jérusalem décideront de le faire condamner à mort par les Romains.

La leçon des lectures de ce jour, c'est bien que que nous devons "veiller en tout temps", et notre époque manque certes pas de choix de veille, de prière et de prudence !

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ingratitude, imprudence et légèreté...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de légèreté dans ce monde de brutes
» Iran et ingratitude juive
» L'ingratitude
» Napoléon, exception familiale en matière de gratitude ?
» Beauté et Amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: