Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Relation à Dieu et au monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3215
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: Relation à Dieu et au monde   Lun 20 Nov - 5:22

Le lundi de la 33e semaine du temps ordinaire

Premier livre des Maccabées 1,10-15.41-43.54-57.62-64.
En ces jours-là,surgit un homme de péché, Antiocos Épiphane, fils du roi Antiocos le Grand. Il avait séjourné à Rome comme otage, et il devint roi en l’année 137 de l’empire grec. À cette époque, surgirent en Israël des hommes infidèles à la Loi, et ils séduisirent beaucoup de gens, car ils disaient: «Allons, faisons alliance avec les nations qui nous entourent. En effet,  depuis que nous avons rompu avec elles, il nous est arrivé beaucoup de malheurs.» Ce langage parut judicieux, et quelques-uns, dans le peuple, s’empressèrent d’aller trouver le roi. Celui-ci leur permit d’adopter les usages des nations. On fit un gymnase  un gymnase à Jérusalem, selon la coutume des nations  ils effacèrent les traces de leur circoncision, renièrent l’Alliance sainte, s’associèrent aux gens des nations, et se vendirent pour faire le mal. Cependant, beaucoup en Israël résistèrent et eurent le courage de ne manger aucun aliment impur. Ils acceptèrent de mourir pour ne pas être souillés par ce qu’ils mangeaient, et pour ne pas profaner l’Alliance sainte ; et de fait, ils moururent. C’est ainsi que s’abattit sur Israël une grande colère.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 18,35-43.
Alors que Jésus approchait de Jéricho, un aveugle mendiait, assis au bord de la route. Entendant la foule passer devant lui, il s’informa de ce qu’il y avait.On lui apprit que c’était Jésus le Nazaréen qui passait. Il s’écria : « Jésus, fils de David, prends pitié de moi» Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour le faire taire. Mais lui criait de plus belle: « Fils de David, prends pitié de moi ! » Jésus s’arrêta et il ordonna qu’on le lui amène. Quand il se fut approché, Jésus lui demanda: « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Il répondit : « Seigneur, que je retrouve la vue. » Et Jésus lui dit : « Retrouve la vue ! Ta foi t’a sauvé. » À l’instant même, il retrouva la vue, et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, adressa une louange à Dieu.

Cy Aelf, Paris

En de nombreuses occasions, le peuple de l'Alliance, renonçant à son  éminente dignité, voulut devenir "un peuple comme un autre". C'est ainsi qu'ils voulurent un roi, en dépit même des nombreux inconvénients que comporterait ce nouveau mode de gouvernement. Les prophètes que le Seigneur inspirait pour les guider ne lui suffirent plus. Ils voulurent faire comme les autres, eux qui avaient été élus et choisis parmi tous les peuples du monde - mais tels sont bien les êtres humains, toujours avides de nouveautés. Il faudrait tout en même temps être uniques et semblables aux autres - c'est bien ce qui fait la fortune des marchands - de notre temps aussi !

Par contraste, l’Évangile nous propose la figure de l'aveugle de Jéricho, lequel est unique comme sont uniques tous les malades - puisqu'il n'y a pas deux pathologies qui guérissent de la même façon. De telle sorte que Jésus pose  une question qui paraît superflue mais qui correspond tout à fait à la liberté de choix qui est fondamentale: "Que veux-tu que je fasse pour toi ?" Bien sûr, cela parait évident, mais cette évidence même nous rappelle qu'en toutes circonstances, le Seigneur nous laisse libres de nos choix.

Pour conclure, il ne faut pas négliger non plus la louange de "tout le peuple".  Nous prions, et certains plus que d'autres, mais il est bon également de "magnifier dans son cœur" le Seigneur qui nous guérit de nos cécités spirituelles, ainsi que dit le Psaume : "Ta Parole illumine est les simples comprennent" !

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Relation à Dieu et au monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La relation "Dieu et le monde"
» Lorsque Dieu créa le monde
» Message de DIEU LE PERE Pour LE MONDE (Chris Courtis)
» Spinoza : Dieu et Histoire
» La vie consacrée, signe prophétique dans notre monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: