Donne-moi à boire

Un lieu de partage pour approfondir les textes du jour que nous proposent la liturgie.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'oeuvre de Dieu ne se lasse jamais

Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Messages : 3276
Date d'inscription : 02/02/2009
Age : 61
Localisation : Tournai (Belgique)

MessageSujet: L'oeuvre de Dieu ne se lasse jamais   Lun 5 Fév - 2:20

Premier livre des Rois 8,1-7.9-13.
En ces jours-là, Salomon rassembla auprès de lui à Jérusalem les anciens d’Israël et tous les chefs des tribus, les chefs de famille des fils d’Israël, pour aller chercher l’arche de l’Alliance du Seigneur dans la Cité de David, c’est-à-dire à Sion. Les hommes d’Israël se rassemblèrent auprès du roi Salomon au septième mois, durant la fête des Tentes. Quand tous les anciens d’Israël furent arrivés, les prêtres se chargèrent de l’Arche. Ils emportèrent l’arche du Seigneur et la tente de la Rencontre avec tous les objets sacrés qui s’y trouvaient ; ce sont les prêtres et les lévites qui les transportèrent. Le roi Salomon et, avec lui, toute la communauté d’Israël qu’il avait convoquée auprès de lui devant l’Arche offrirent en sacrifice des moutons et des bœufs : il y en avait un si grand nombre qu’on ne pouvait ni le compter ni l’évaluer. Puis les prêtres transportèrent l’Arche à sa place, dans la Chambre sainte que l’on appelle le Saint des saints, sous les ailes des kéroubim. Ceux-ci, en effet, étendaient leurs ailes au-dessus de l’emplacement de l’Arche : ils protégeaient l’Arche et ses barres. Dans l’Arche, il n’y avait rien, sinon les deux tables de pierre que Moïse y avait placées au mont Horeb, quand le Seigneur avait conclu alliance avec les fils d’Israël, à leur sortie du pays d’Égypte. Quand les prêtres sortirent du sanctuaire, la nuée remplit la maison du Seigneur, et, à cause d’elle, les prêtres durent interrompre le service divin : la gloire du Seigneur remplissait la maison du Seigneur ! Alors Salomon s’écria : « Le Seigneur déclare demeurer dans la nuée obscure. Et maintenant, je t’ai construit, Seigneur, une maison somptueuse, un lieu où tu habiteras éternellement. »

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6,53-56.
En ce temps-là, après la traversée, abordant à Génésareth, ils accostèrent. Ils sortirent de la barque, et aussitôt les gens reconnurent Jésus: ils parcoururent toute la région, et se mirent à apporter les malades sur des brancards là où l’on apprenait que Jésus se trouvait. Et dans tous les endroits où il se rendait, dans les villages, les villes ou les campagnes, on déposait les infirmes sur les places. Ils le suppliaient de leur laisser toucher ne serait-ce que la frange de son manteau. Et tous ceux qui la touchèrent étaient sauvés.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

L'image que nous livrent les lectures de ce jour  est celle d'un Dieu que l'on aurait bien voulu garder chez soi, à la maison, un peu comme l'on fait d'une toile de maître
que l'on contemple une toile de maître dont on ne se lasse pas. Mais ce serait une piètre religion que de contempler sans vouloir entrer véritablement dans l'oeuvre exposée...

Tout au contraire, le Seigneur vient pour habiter nos cœurs pour nous entraîner à le suivre dans l'oeuvre de l'évangélisation. C'est ainsi ainsi que l’Évangile du jour nous montre Jésus s'aventurant aux frontières d'Israël, là où le culte à Dieu est également célébré, mais sous des formes différentes. Et un peu plus tard commencera l'évangélisation du monde, des chemins auront déjà été esquissés par le Seigneur lui même.

Cette interprétation est parfois contestée, mais il est un signe incontournable en sa faveur: celui de la fuite en Egypte, par laquelle est concrètement retracée toute l'histoire de la marche vers la terre promise. La prophétie résume, très simplement en disant: "Égypte, j'ai appelé mon Fils". Ce qui signifie également que la bonne nouvelle du Royaume ne saurait faire l'objet d'une quelconque "confiscation" par l'une ou l'autre église.

Participer à une Eucharistie, voici ce qui nous confère une "fraternité intérieure" avec toutes âmes de tous les les nations. Cette dimension universelle, nous ne la comprenons guère facilement, mais  elle se révèle dans les paroles et les actes des missionnaires de tous pays et de toutes langues qui continuent sans fin de publier la bonne nouvelle du Royaume des Cieux.  Pour conclure, notre prêtre nous a rappelé que lors de l'exploration des Amériques, la question fut posée: les hommes noirs de peau et les indiens possédaient-il une âme ? La réponse est OUI - et notre prêtre d'ajouter que si les hommes devaient un jour poser le pied sur une planète habitée, il en serait de même - du moins si nous croyons véritablement que Dieu a crée le ciel et la terre et tout ce qu'elle contient...

.

.


Dernière édition par Stéphane le Lun 5 Fév - 13:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 4066
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: L'oeuvre de Dieu ne se lasse jamais   Lun 5 Fév - 4:26

Durant la semaine de l'unité, j'avais eu une image de l'unité:  Alors que nous souhaiterions parfois pour pouvoir la faire, que nous soyons tous pareils dans nos cultes divins, mais Dieu Lui même nous a créé tous différents et chacuns de nous possédons une histoire unique avec Lui, et le Seigneur Lui même est venu et viens encore à notre rencontre dans notre histoire, là où il nous prends.  Alors l'image que j'ai eu est celle du casse tête.  Avec toutes ses pièces, on peut dire que pas une n'est pareille, mais ce n'est pas à cause du fait qu'elles sont toutes pareilles qu'elles tiennent toutes ensemble, mais bien à cause de leur différence propre à chacune, mais l'image se crée grâce à l'ensemble assemblée.

    Par chez nous nous avons eu grâce au FGBMFI la chance de connaître des églises de d'autres dénomination et même d'y vivre des rencontres inter confessionnelles des croisades comme eux appelaient, où nous avions goûté et vu la gloire de Dieu.  Dieu est bien Notre Père à tous, et notre Dieu est vivant, agissant, l'Emmanuel que sa proximité que notre rapprochement nous guéri,  puis que nous sommes fait pour Lui, et  Lui est tout ce qui nous manque, car en Lui nous trouvons tout, pour tout, meme pour ce qu'Il nous demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donnemoiaboirejn47.expressforum.org
 
L'oeuvre de Dieu ne se lasse jamais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Pacôme Abbé, commentaire du jour "L'oeuvre de Dieu c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé"
» Bonjour à tous Dieu nous bénit en ce 17 Janvier = travaillons ensemble à l'oeuvre de Dieu!
» [Littérature - Evolution] L'évolution est-elle l'oeuvre de Dieu ? par Xavier Quentin
» C'est l'oeuvre de Dieu qui s'accomplit en tous
» Dieu ne se trompe jamais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donne-moi à boire :: La table de la Parole :: Partage des textes du jour-
Sauter vers: